woman-burn-out

Burn-out: détection et prévention

 

Le burn-out est un processus, il touche des personnes très engagées, dévouées à leur entreprise. Il n’est pas irréversible mais il peut faire des ravages. Comment détecter le détecter ? Quel sont les mécanismes ? Comment l’éviter ?

La détection du burn-out

Le burn-out est un épuisement professionnel. Ce therme Anglais signifie « brûler entièrement ». La victime est comme brûlée à l’intérieur. Le problème prend sa source dans le travail et dans la relation que la personne entretient avec lui. Il traduit un déséquilibre entre une trop grande dépense d’énergie et une récupération insuffisante. Il est la conséquence d’un stress chronique qui évolue lentement vers un épuisement physique et émotionnel. Ce processus touche particulièrement les personnes perfectionnistes. La société actuelle favorise les cas de burnout.  Les conditions de travail ont évolué : les outils de communication améliorent le travail tout en le dégradant. Grâce aux e-mails, on gagne du temps en résolvant des problèmes plus vite, cependant, on se retrouve aussi face à une surcharge d’informations qui engendre du stress. La relation au travail a également changé : il arrive que des individus n’existent plus que par leur travail : les amis sont des collègues de travail. La frontière entre privé et professionnel se réduit alors, tout est urgent et les rythmes biologiques sont malmenés. Les conditions de travail actuelles favorisent son émergence bien que le burn-out soit le fruit de la rencontre entre un individu et un environnement particulier.

L’épuisement professionnel présente de nombreux symptômes sur le plan :

 

Corporel : insomnies, fatigue

Comportemental : Irritabilité

Emotionnel : angoisses, perte d’intérêt, démotivation

Intellectuel : troubles de la concentration

Relationnel : Isolement

 

Au bout d’un moment, l’individu qui souffre développe un système de défense face à :

 

– Une surcharge de travail

– Un manque de contrôle dans l’organisation

– Une reconnaissance insuffisante

– Une hiérarchie injuste et irrespectueuse

– Une mauvaise coopération en équipe et un manque d’alliés

– Un conflit de valeur

 

 

Voici les questions à se poser sur votre travail :

 

– Quand une tache réclame trop de temps ou trop d’énergie, êtes-vous libre de vous organiser ?

– Les membres de votre équipe sont-ils traités de la même manière ?

– Vos efforts sont-ils reconnus ? De quelle manière ?

– Avez-vous des alliés ?

– Vous est-il demandé d’agir de manière très différente de ce que vous feriez naturellement ?

 

Le burn-out possède également des facteurs internes. C’est à l’employé de poser ses limites. Les perfectionnistes sont des personnes piégées par leurs idéaux et sont donc des proies faciles. Ceux qui contiennent leurs émotions et les étouffent sont également de bons candidats : difficultés à respirer, tensions à la gorge au ventre. Ceux qui oublient de se ressourcer par des activités plaisantes sont aussi particulièrement exposés. Les aidants sont aussi des personnes à risque : les émotions peuvent user. Les cadres de leur côté, sont souvent piégés entre une équipe et des clients.

La prévention du burn-out

 

Heureusement, il est possible de contrer le burn-out. Pour le prévenir vous pouvez :

– Vous documenter sur le burn-out

– Faire un bilan avec un professionnel

– Faire un bilan de votre côté :  Etes-vous une personne à risque ? Votre travail l’est-il ?

Avez-vous le contrôle sur vos activités ? Etes-vous reconnu ? Etes-vous satisfait ou avez-vous le sentiment de vous sacrifier ? Que donnez-vous à votre travail ? Qu’est-ce que votre travail vous donne ? Quelles tâches vous apportent de l’énergie ? Quelles tâches vous épuisent ? Pouvez vous organiser vos journées pour arriver à un équilibre ? Prenez-vous le temps de faire des pauses ? Quels sont vos 5 grands objectifs de vie ? Est-ce en accord avec votre travail ?

A partir de ces questions, vous pouvez prévenir le burn-out. Il faudra alors mettre en place des actions qui vous permettront d’atteindre un équilibre en accord avec vos objectifs de vie.

 

Si le burn-out est malheureusement déjà présent, il faudra consulter un médecin. Se remettre physiquement d’un burn-out est généralement rapide, cependant, c’est bien plus long d’un point de vue psychologique.

 

« Cet article est une contribution libre rédigée par un auteur partenaire et non par la société elle-même. »

 

 

tristique id, quis ultricies massa adipiscing luctus felis